Compensation par l’Offre

Dervenn se lance

En 2012, Dervenn a été retenu par le Ministère de l'Ecologie pour porter un projet expérimental de compensation par l'offre.

Nous avançons depuis, sous l'égide d'un comité de pilotage national, et d'un comité local présidé par la DREAL Bretagne, sur la construction de méthodes pour mettre en œuvre une offre de compensation.

Depuis la parution du décret Décret n° 2017-265 du 28 février 2017 relatif à l'agrément des sites naturels de compensation, application de la Loi Biodiversité de 2016, ce ne sont plus des structures, mais directement les sites naturels qui font l'objet d'un agrément pour pouvoir jouer le rôle de site de compensation.

Après des études initiales sur plusieurs sites, Dervenn a ciblé un site en particulier  en Ille-et-Vilaine pour le déroulement de l'ensembles des autres étapes nécessaires à la constitution d'un site naturel de compensation. Des travaux de restauration écologique y ont été conduits entre décembre 2016 et février 2017, et les conditions de gestion et de suivi, ainsi que les modalités de sécurisation de la pérennité de ces mesures, sont en cours d'élaboration. L'ensemble de la démarche sur ce site pilote sera présenté pour validation au prochain comité local qui se tiendra le mardi 28 mars prochain.

La compensation par l'offre permet de valoriser un gain écologique réel avant la survenue des impacts à compenser, et donc de s'assurer d'une compensation effective.