Retours d’expérience sur la protection des milieux aquatiques en phase chantier

Les milieux aquatiques sont particulièrement vulnérables lors des chantiers. Les équipes ont notés divers incidents: pollution de l’eau, débris, rupture momentanée de la continuité du cours d’eau… Découvrez le guide de L’AFB et l’expertise de Dervenn pour vous accompagner tout au long de votre chantier.

Un guide pour la protection des milieux aquatiques en phase « chantier »

Début 2018, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et ses partenaires, ont publié un guide technique « Protection des milieux aquatiques en phase chantier ». Celui-ci présente les « bonnes pratiques environnementales » liées notamment à l’anticipation des risques et à la gestion des sédiments. Il est issu de très nombreux retours d’expériences en France et à l’international.

Ce guide aborde 3 grandes thématiques :

  • Anticipation des risques des chantiers sur les milieux aquatiques (plan de respect de l’environnement, schéma d’installation environnementale et phasage du chantier, approche multibarrières),
  • Lutte contre l’érosion des sols décapés, de gestion des écoulements superficiels et de traitement des sédiments,
  • Gestion des hydrocarbures, bétons et autres sources potentielles de pollutions physicochimiques

La vocation de ce guide étant opérationnelle, sa publication est accompagnée d’une formation.

Pour aller plus loin : Guide technique « Protection des milieux aquatiques en phase chantier »

Plus de 13 années de retours d’expérience pour les équipes de Dervenn

Les équipes travaux de Dervenn interviennent majoritairement sur des chantiers « cours d’eau » et « zones humides ». Lors de ces interventions, les équipes veillent au maintien des fonctionnalités écologiques des cours d’eau (épuration de l’eau, régulation des débits, accueil de la faune et de la flore …) indispensables au bon fonctionnement des écosystèmes.

Entre 2014 et 2017 Dervenn a accompagné RTE (Réseau de transport d’électricité) sur le chantier d’enfouissement de lignes électriques pour le projet Filet Sécurité (29-22). Tout d’abord, les équipes de RTE ont été formées aux enjeux environnement du projet et les éléments naturels sensibles ont été identifiés. Ensuite les équipes ont suivi la qualité des eaux pendant la phase chantier, ainsi que la recolonisation de la végétation de la ripisylve et de la fonctionnalité piscicole. Enfin, Dervenn a apporté son assistance technique, tout au long du chantier :

  • Aide à la conception dans la remise en état des berges des cours d’eau par des techniques végétales.
  • Assistance technique dans le mode opératoire travaux lors des traversées de zones écologiques sensibles non prévues
  • Aide à la définition des fuseaux, des emprises travaux et de leurs incidences sur les milieux naturels et les espèces
  • Assistance technique dans la lutte contre les pollutions éventuelles, exemple des fuites de bentonite dans le milieu naturel sur des forages. Evaluation des incidences, définition d’un programme de remise en état.

En savoir plus : AMO environnementale pour RTE

Les interventions respectent la norme X10-900 de conduite de projets de génie écologique sur zones humides et cours d’eau.

Chaque acteur a un rôle à jouer pour garantir un chantier à « faible empreinte environnementale ». Ainsi, accompagner les maîtres d’ouvrage et les gestionnaires d’espaces naturels est une des missions des professionnels du génie écologique. Si vous avez besoin d’un conseil ou d’une intervention : contactez-nous