Compétences et savoirs faire d’un technicien de génie écologique

Quel est le rôle d’un technicien du génie écologique dans le maintien et la création de continuités écologiques et la restauration de milieux naturels ?

Illustration à travers le portrait d’Aurélien Rouault, chef d’équipe chez Dervenn Travaux et Aménagements.

Les milieux naturels, plus qu’un cadre de travail : une vocation

aurélien rouault - chef d'équipe dervennDepuis toujours Aurélien est sensible à la conservation de la nature. Ne se voyant pas travailler en étant enfermé dans un bureau, c’est donc tout naturellement qu’il s’est tourné vers le métier de technicien de génie écologique.

Le métier est passionnant, mais les conditions peuvent être rudes. Le technicien de génie écologique travaille dehors, été comme hiver, sur des zones parfois difficilement accessibles. Le travail est minutieux, et exigeant physiquement. Immergés dans l’eau pour l’entretien des ripisylves ou encore arque-boutés pour arracher les espèces exotiques envahissantes, les ouvriers de Dervenn ne ménagent pas leurs efforts. Cela n’entame pas la motivation d’Aurélien, chez Dervenn depuis 4 ans déjà.

technicien génie écologique - fascinage

Comme la plupart de ses collègues, il part en mission à la semaine, la plupart du temps en binôme. Les interventions de son équipe sont variées : Aménagement de cours d’eau, plantation et entretien des milieux naturels. La mission favorite d’Aurélien est la conception et réalisation des aménagements en bois.

 

Des compétences pointues et des missions variées

Travailler en milieu naturel fait appel à des métiers et des connaissances techniques spécifiques. Les équipiers de Dervenn Travaux et Aménagements sont formés pour adapter leurs interventions sur la faune et la flore sauvage. La conduite d’engins est également un aspect incontournable du métier : il faut pouvoir accéder à tout type de parcelle et y acheminer les pierres, les aménagements en bois, les plants…

 

Dervenn est fortement engagée dans le développement de la filière du génie écologique et la formation associée. L’entreprise travaille avec les lycée agricoles et professionnels (membre par exemple du comité de formations aux génie écologique du Lycée agricole du Fresne) et avec l’AFPA,  et accueille chaque année des salariés en contrat professionnel.

 

Aurélien a intégré Dervenn en tant qu’ouvrier puis Chef d’équipe, après un BTS GPN (Gestion et Protection de la Nature). Outre la gestion et l’entretien des espaces naturels, Aurélien assure également les missions suivantes :

  • Encadrement d’équipe sur le terrain
  • Gestion du matériel et des fournitures
  • Relation avec les parties prenantes sur place (techniciens de rivières, propriétaires, agriculteurs…)

 

Voici ses préconisations pour être un bon technicien de génie écologique :

  • Avoir une bonne connaissance du fonctionnement des milieux naturels
  • Affuter son regard « de terrain » pour s’adapter aux spécificités des milieux concernés
  • Etre organisé
  • Se sensibiliser aux enjeux liés à la préservation des milieux naturels

Pour découvrir les portraits des collaborateurs de Dervenn : abonnez-vous à notre lettre d’information