A la découverte de nos métiers : Enora, Chargée de Communication

Enora Maziarz est chargée de communication chez Dervenn, en contrat de professionnalisation pour 2 ans dans le cadre du mastère Marketing d’Influence et Communication Digitale dans l’école ESG à Rennes. C’est une création de poste :

 

Enora, quelles sont tes missions chez Dervenn ?

Mon objectif est de rendre l’entreprise plus visible et l’information accessible et ergonomique auprès de ses parties prenantes (clients, candidats, mais aussi salariés…),

Je rédige régulièrement des articles sur les savoir-faire et l’activité de l’entreprise, je gère les contenus du site internet et la présence que les réseaux sociaux. J’analyse les retombées des actions pour une amélioration continue.

J’ai aussi des missions ponctuelles comme la réalisation de plaquettes, la création de cartes de vœux. Je réalise également la newsletter qui parait un mois sur deux.

En interne, je participe à diffuser l’information sur l’activité et la raison d’être de l’entreprise, créer une culture commune, créer du lien. Cela va de l’affichage « nudge » pour la sensibilisation, aux économies de ressources jusqu’à l’organisation de barbecues.

 

Etais-tu toi-même sensibilisée à l’écologie avant de travailler ici ?

A l’origine je n’avais pas particulièrement d’attrait spécifique pour ce secteur, mais lorsque j’ai candidaté chez Dervenn je me suis souvenue de balades avec mon père qui me montrait les oiseaux, les arbres qu’il repérait. Aujourd’hui je suis contente de lui montrer que moi aussi je commence à en connaître un rayon sur la nature !

 

Qu’est-ce qui t’a étonné en arrivant chez Dervenn ?

Je savais qu’il y avait des personnes dont le métier était lié l’environnement mais je ne me rendais pas compte du professionnalisme et de l’expertise que cela exigeait. J’avais plutôt en tête les associations de protection de la nature et les balades grand public. En arrivant, j’ai été étonné par l’ambiance studieuse (heureusement il y a les pauses et évènement conviviaux 😉 ) et l’exigence des clients.

Avant d’arriver chez Dervenn, je ne me doutais pas qu’il y avait plusieurs espèces de pissenlit. La première fois que j’ai accompagné Hélène, l’une de nos faunistes, sur un inventaire, j’ai trouvé très impressionnant les cris de chauves-souris.

Concernant mon métier, ce poste m’a appris à quel point la communication était à adapter au secteur. Par exemple, sur le ton employé. En Agence de communication, on utilise un ton très informel, voire familier. Dans le monde de l’écologie, on veille à garder un ton assez sérieux.

La production des articles demande beaucoup de temps et de mobilisation des équipes, pour identifier les bonnes informations à transmettre et la bonne manière de la vulgariser.

 

Ton article préféré parmi ceux que tu as rédigé ?

J’aime bien les portraits, qui me permettent d’en savoir plus sur les personnes que je mobilise régulièrement et prendre le temps vraiment pour elles.

 

Au bout de cette première année, qu’es-tu fière d’avoir accompli ?

Le nombre de visites sur le site a triplé depuis que je suis arrivée. Et il y a de plus en plus d’interaction sur mes posts de Linkedin. Je suis contente que le contenu présente de l’intérêt et amène des personnes à interagir avec Dervenn.

 

Et quels sont tes objectifs pour l’année prochaine ?

Être plus présente sur les réseaux sociaux, et développer les échanges avec les clients.

En interne, travailler sur la communication entre les deux filiales Dervenn Travaux et Aménagements et Dervenn Conseils Ingénierie.

 

Sachez qu’Enora est très, très organisée. Quel est ton secret ?

J’utilise beaucoup d’outils numériques (je vous l’ai dit, c’est ma spécialisation 😊) Je recommande par exemple l’outil Trello pour les actions à court terme et à long terme. C’est très ergonomique et visuel

 

Merci Enora de t’être prêté à ton tour au jeu du portrait !

 



Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux pour connaître toutes nos actualités ! FacebookLinkedIn, Twitter et Youtube.