L’activité de Dervenn s’adapte pour participer à la lutte contre la propagation de la pandémie COVID-19 avec des Plans de Continuité pour Dervenn Conseils Ingénierie (télétravail et sorties terrains isolées ) et Dervenn Travaux Aménagements (poursuite au cas par cas de certains chantiers avec application de mesures strictes).

A la découverte de nos métiers : Romain, conseiller pour les patrimoines naturels des entreprises

Romain occupe le poste d’ingénieur environnement dans l’entreprise depuis 5 ans.

Présentations.

Salarié Dervenn Romain

Sa passion pour l’environnement a démarré dès le lycée. Après avoir réalisé un baccalauréat technologique dans un établissement  agricole, il s’est dirigé vers une formation universitaire de géographe, souhaitant faire de l’environnement de manière plus large.

En 3e année de licence il est parti en Irlande du Nord. “Leur formation de géographe en a un gros volet environnemental. Ça m’a beaucoup plus.

J’ai voulu poursuivre dans ce domaine en faisant le choix du master  « Ecologie Humaine : impact des activités de production et de consommation humaines » à Bordeaux.

“Ce master était très large, traitant un jour d’écologie appliquée, un autre jour d’économie circulaire et le jour suivant de réglementation environnementale. Le contenu de ce master était ciblé sur tous les aspects et les métiers de l’environnement, la plupart du temps dispensé par des professionnels.

C’est à l’occasion d’un stage sur les activités de conseil de Dervenn qu’il a intégré l’entreprise. Romain fait maintenant partie de l’équipe Dervenn Conseils ingénierie.

 

Un métier pluridisciplinaire

Dans le cadre de ces activités de conseil, et grâce aux formations qu’il a suivies en interne Romain conseille désormais les organisations (entreprises, collectivités, …) sur la gestion du patrimoine naturel. Ses compétences en matière de concertation lui permettent de travailler sur différentes missions telles que des inventaires zones humides ou des missions d’accompagnement au changement de pratiques d’entretien par exemple.

Pour les besoins de certifications environnementales, il travaille en lien étroit avec les maîtres d’ouvrage sur des opérations immobilières. Il apporte notamment ses conseils sur la palette végétale du projet paysager ou sur ses potentialités d’accueil en matière de biodiversité.

En lien avec la loi Labbé (visant à mieux encadrer l’utilisation des produits phytosanitaires) ses missions de conseils s’étendent également aux études sur la gestion alternative de la végétation ou sur l’aménagement zéro phyto. Toutes ces études lui permettent de mobiliser des compétences techniques mais aussi des compétences en matière d’animation, de concertation, et de maîtrise d’œuvre.

Une approche transversale et pluridisciplinaire est vraiment essentielle sur l’ensemble de ces projets.

Je ne fais jamais la même chose, hier je travaillais sur un plan d’action, aujourd’hui je suis en train de faire un cahier des charges pour des travaux 0 phyto.”

 

Un rôle d’animateur

Pour les besoins des études de gestion différenciée, Romain a été amené à animer plusieurs ateliers. Par exemple dans le cadre de l’étude pour la gestion des espaces communautaires de l’agglomération de Saint-Lô, où des groupes de travail ont été formés associant élus et agents communaux et communautaires. En les faisant travailler sur des propositions de gestion alternative sur leurs propres sites la démarche s’est avérée très concrète.

De nombreuses activités ont pu être mises en place comme des animations Kahoot (système de questions – réponses), et brainstorming permettant d’engager les participants et d’avoir des retours directs.

Certains ateliers ce sont parfois déroulés en plein air. “C’est très intéressant parce que c’est vraiment un atelier de travail. Ce n’est plus une simple réunion classique, c’est vraiment de l’animation”. Son goût pour l’animation, Romain le met également à profit en interne en animant par exemple le déploiement de la démarche RSE de l’entreprise.