Réaliser des inventaires de chauves-souris

Pourquoi effectuer des inventaires de chauves-souris ?

  • Afin de connaître la répartition des chauves-souris.
  • Suivre la mortalité à la suite d’une construction
  • Proposer la protection des sites les plus importants et les plus riches.
  • Permettre au public de mieux connaître les chauves-souris dans leurs milieux.

Les habitats :

Pour commencer, afin d’inventorier des chauves-souris, on les cherche dans les endroits favorables. Les chauves-souris ont des habitats très variés, y compris les espaces boisés, les haies, les cavités d’arbres, les écorces décollées… Les chauves-souris affectionnent aussi les gîtes, grottes et bâtiments abandonnés.

Les périodes :

Le tableau suivant présente les périodes d’activité des chauves-souris :

Écholocation des Chiroptères (chauves-souris) :

Les chauves-souris émettent des ultra-sons (appelés « sonar »),  donc on se sert de matériel permettant de capter ces fréquences.

Source : ressources éducatives libres

A : Chiroptère ; B : Proie ; D : Distance ; E : émission de l’onde ; R : retour de l’onde

Les différentes méthodes d’écoute

Pour faire des inventaires de chauves-souris, on utilise deux types d’écoute : l’écoute passive et l’écoute active. On réalise ces écoutes dans des endroits propices et en période favorable ; de plus on les effectue de nuit dans des conditions météorologiques optimales (absence de précipitation et de vents forts).

L’écoute active et l’écoute passive

  • L’écoute active : 

Elle consiste à utiliser des points d’écoute pendant 15 à 20 minutes. Cette méthode sur le terrain permet de déterminer directement la majorité des chauves-souris contactées. On enregistre les sons présentant des difficultés d’identification immédiates, pour par la suite pratiquer une analyse plus poussée sur un logiciel spécialisé.

Matériel utilisé par Dervenn pour les inventaires de chauves-souris en écoute active :

  • L’écoute passive :

Elle consiste à déposer au sol ou en altitude un détecteur à enregistrement automatique sur un lieu propice pendant plusieurs heures/jours. Le détecteur enregistre les ultrasons  (qui peuvent aussi être des sons de musaraigne, insectes…) et les enregistre sur une carte mémoire. L’opérateur analyse ensuite les enregistrements sur des logiciels spécialisés.

Cette méthode permet un enregistrement en temps réel et est très efficace pour quantifier une activité globale sur un site.

Matériel utilisé par Dervenn pour les inventaires de chauves-souris en écoute passive :

Pack SM3BAT :