L’activité de Dervenn s’adapte pour participer à la lutte contre la propagation de la pandémie COVID-19 avec des Plans de Continuité pour Dervenn Conseils Ingénierie (télétravail et sorties terrains isolées ) et Dervenn Travaux Aménagements (poursuite au cas par cas de certains chantiers avec application de mesures strictes).

Mesures ERC Pont-Rail de l’Etier Malor sur la commune de Guérande (44)

Client : SNCF Réseau
Année : 2020-2022

Contexte

Dans le cadre de sa politique de maintenance préventive des ouvrages d’art, SNCF Réseau a planifié une intervention sur le pont-rail de l’Etier Malor situé sur la ligne ferroviaire Saint-Nazaire-Le Croisic au niveau de la commune de Guérande.

Construit en 1879 et d’une portée de 31 mètres, l’ouvrage est dégradé et le remplacement de son tablier métallique est devenu nécessaire.

Un diagnostic écologique a mis en évidence que le projet allait impacter l’habitat naturel (friches et fourrés) de plusieurs passereaux nicheurs (Linotte mélodieuse, Tarier pâtre, Cisticole des Joncs…) sur une surface de 5500 m². Dans une démarche Eviter Réduire Compenser, SNCF Réseau s’est donc engagé à mettre en œuvre des mesures atténuant l’impact du chantier et a pour cela fait appel aux équipes Dervenn Travaux & Aménagements.

 

Objectif des travaux

L’objectif de l’intervention est de restaurer un espace naturel dégradé par la présence d’espèces végétales exotiques envahissantes, notamment l’Herbe de la Pampa (Cortaderia selloana), afin de créer un habitat favorable à la reproduction des passereaux nicheurs.

Nature des travaux

Nos équipes vont intervenir en phase avant-projet mais également après le retrait de la base travaux et des pistes d’accès à l’ouvrage.

Entre 2020 et 2022, les prestations suivantes seront mises en œuvre :

  • Arrachage à la pelle mécanique de l’Herbe de la Pampa  sur une surface de 4600 m² (densité de 2 à 14 pieds au m²),
  • Brûlage des produits arrachés (après 6 mois de séchage sur site),
  • Plantation de fourrés composés de prunellier, genêt à balai et saule roux (pour un total de 780 plants),
  • Arrachage manuel du Baccharis (Baccharis halimifolia).

En complément de ces actions, deux pierriers seront réalisés pour offrir des sites de ponte, d’hibernation et de refuge aux deux espèces de reptile ciblées par l’étude : la Vipère péliade et le Lézard des murailles.