les amphibiens portent bien leur nom…

Qu’est-ce qu’un amphibien ? 

Le mot “amphibien” vient du grec ἀμφίβιος, amphíbios qui signifie « qui vit dans deux éléments ». Un amphibien est un animal capable de vivre à l’air ou dans l’eau, entièrement émergé ou immergé. Il respire par la peau mais également via les poumons.

La plupart des amphibiens passent par une métamorphose entre le stade larvaire et le stade adulte.

Les amphibiens se partagent en deux familles : les anoures et les urodèles. Ce qui les différencie : la présence ou non de queue au stade adulte

  • Les Anoures n’en conservent pas. Ils regroupent les grenouillescrapaudsrainettespélobates
  • Les Urodèles quant à eux conservent une queue fonctionnelle, même après leur métamorphose en adulte. Ils comprennent les Tritons et les  Salamandres.

En automne les amphibiens hibernent : seules les zones du cerveau qui commandent les actions vitales restent actives. Ils sont alors cachés au sein de boisements, cabanons, tas de bois ou encore des tas de pierres.

Ils se réveillent en fonction de la température en janvier, février, mars et se déplacent alors vers des zones avec des mares pour s’y reproduire.

 

Le cycle de vie des amphibiens ressemble à ceci :

Cycle de vie grenouille planete animal

Source : Planète Animal

Tous les amphibiens sont-ils protégés ?

Pour faire court : oui. Vous avez d’ailleurs surement déjà entendu parler d’un projet annulé ou retardé par la présence d’une “grenouille”.

En France, tous les amphibiens sont protégés par l’arrêté ministériel du 19 novembre 2007 mais à des niveaux différents. La destruction et le transport des amphibiens ainsi que de leurs œufs et têtards sont interdits pour certaines espèces comme le crapaud à ventre jaune, le triton marbré… La mutilation et la vente sont interdites pour toutes les espèces. L’arrêté du 8 janvier 2021 fixe la liste des amphibiens et des reptiles représentés sur le territoire métropolitain protégés sur l’ensemble du territoire national et les modalités de leur protection

 

Quel rapport entre Dervenn et les amphibiens ? 

Sur nos zones d’études, notre travail consiste généralement à réaliser des inventaires pour détecter la présence ou non d’amphibiens et de répertorier les différentes espèces rencontrées. Nous réalisons plusieurs (de 1 à 3 passages) dans l’année en fonction des enjeux pré-identifiés.

S’il y a de forts enjeux il y aura 3 passages à 3 périodes différentes :

  • Le premier passage s’effectue en janvier, février ou mars en fonction de la température, afin de détecter les espèces précoces (complexe des Grenouilles brunes par exemple).
  • Le deuxième passage se fait en avril- mai : celui-ci concerne toutes les espèces. Lors de l’inventaire nocturne nous réalisons des points d’écoute pour déterminer, au chant les espèces présentes. Ensuite nous prospectons les berges pour analyser la présence ou non des pontes et d’adultes non chanteurs.
  • Le dernier passage se fait en mai-juin : l’objectif est de répertorier les adultes ainsi que les larves.

Nous analysons également les déplacements qui peuvent s’effectuer entre plusieurs mares : comment les amphibiens se déplacent et où ils vont. Le but est de déterminer où se situent leurs habitats aquatiques et terrestres.

 

Comment reconnaître les crapauds ? 

 

 

Sur cette photo se trouve le crapaud commun, amphibien que vous pouvez observer lors de ses migrations nocturnes. Il se caractérise par une peau verruqueuse et un iris cuivré (orange).

 

 

 

 

Sur celle-ci vous pouvez observer le crapaud calamite, plus petit que le crapaud commun. Son iris jaune tire un peu sur le vert et il a une ligne jaune qui court le long du milieu du dos.

 

 

 

Le saviez-vous ?
Chez le crapaud, la ponte est repérée par des cordons de perles noires longs de plusieurs mètres. Ils sont accrochés à la végétation aquatique.

Liens utiles :

Pour en savoir plus vous pouvez consultez le site de la SHF ou celui de l’observatoire de l’environnement en Bretagne.

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux pour connaître toutes nos actualités ! FacebookLinkedIn et Twitter.