Retour sur la restauration écologique d’un site de nidification de guêpiers d’Europe pour Enertrag

Retour sur la restauration écologique d’un site de nidification de guêpiers d'Europe pour Enertrag

Il y a un an environ, notre accompagnement auprès d’Enertrag prenait fin. Le constructeur et exploitant éolien avait alors fait appel à notre équipe Conseils & Ingénierie. L’objectif : proposer des mesures visant à restaurer un site détérioré, non pas en conséquence de l’installation de ses sept éoliennes, mais par l’activité humaine.

Ce lieu, situé à Goudelancourt-lès-pierrepont dans l’Aisne, accueille une espèce protégée : des guêpiers d’Europe, qui désertaient progressivement ce site de nidification. S’ils étaient une quinzaine il y a 10 ans, on ne dénombrait plus qu’un couple en 2018. Cette année, après restauration du site, six guêpiers d’Europe sont de retour avec trois nids occupés, escortés de quatre couples d’hirondelles de rivage.

Notons que ces mesures ont été initiées volontairement par Enertrag : si l’espèce est protégée, le parc éolien de Goudelancourt-lès-pierrepont ne fait l’objet d’aucune obligation réglementaire pour restaurer les nids des guêpiers d’Europe. Par ailleurs, nous avons travaillé en partenariat avec l’association La Roselière, créée en 1998 pour la gestion de la Réserve Naturelle Nationale du marais de Vesles-et-Caumont — visitée par ces mêmes guêpiers pour s’y nourrir. Retour sur cette mission.

Le constat, les besoins

Les guêpiers d’Europe sont des petits oiseaux migrateurs, qui hibernent en Afrique de l’Ouest après leur période de reproduction dans le Nord. Ils ont pour habitude d’installer leur nid dans le sol, dans des cavités profondes d’un à deux mètres, pour se protéger des prédateurs.

Site de nidification des guepiers d'europe
Vue de la façade : cadre de suivi avec trou préformé

Le site de nidification est réparti sur une façade de 110 mètres de de long pour 1,40 m de haut en moyenne, en bordure d’un chemin rural et à l’aplomb d’une parcelle agricole. Au fil des années, le manque d’entretien et les perturbations extérieures ont dégradé progressivement le site. Les pressions observées sont liées à la fréquentation et au dérangement par des observateurs (photographes), à une circulation parfois importante, mais aussi aux activités agricoles alentour. Car ces nids sont localisés à proximité immédiate de parcelles cultivées (céréales et betteraves notamment), et l’espace devant la façade de nidification était utilisée comme zone de stockage des betteraves et des déchets agricoles. La façade qui abritait les terriers de nidification des guêpiers d’Europe commençait à s’ébouler.

Notre réponse, notre mission

Notre équipe a donc procédé à un état des lieux du site et proposé en conséquence des mesures de restauration de la façade et d’aménagements connexes, en étroite collaboration avec le technicien de La Roselière. Nous avons par ailleurs analysé la disponibilité des terrains publics ou privés pour accueillir les mesures envisagées. Pour enfin faire signer les conventions nécessaires, valider et pérenniser les travaux à mener.

Nos préconisations ont visé à restaurer la verticalité de la façade existante, qui a été élargie de 40 mètres. Des blocs rocheux ont été installés à une quinzaine de mètres de la façade, pour éviter le stationnement des véhicules et le dépôt de déchets agricoles.

restauration du site de nidification
Mare et façade complémentaire

Une mare a été creusée à proximité du site de nidification. Cette mare temporaire, plus ou moins remplie selon les eaux pluviales, favorise la présence de végétaux qui attireront à leur tour les insectes, dont sont friands les guêpiers d’Europe. Des haies et des espèces mellifères ont été replantées autour du site.

Les travaux, réalisés par une entreprise locale, ont été menés en hiver, en dehors des périodes de présence des guêpiers d’Europe. Ainsi, nous avons assuré la maitrise d’œuvre, pour suivre l’évolution et la bonne exécution des travaux. Et toujours, en collaboration avec La Roselière, pour disposer d’un relais local, pour associer nos expertises et nos connaissances du terrain.