Qu’est ce que l’Indice de Qualité Ecologique (IQE) ?

L’Indice de Qualité Ecologique (IQE) a été développé par L’UMS Patrimoine Naturel. Il est basé sur un protocole semi-standardisé de diagnostic des enjeux naturalistes, faune et flore. 

L’IQE caractérise la biodiversité à l’échelle globale d’un site. Il a été conçu pour évaluer les potentialités d’accueil de la biodiversité des sites aménagés, accueillant du public, à vocation commerciale, industrielle ou de loisirs. Cet indice est applicable partout en France métropolitaine et vise à proposer des actions concrètes en faveur des espèces et habitats naturels.

 L’IQE et sa déclinaison l’IPE (l’Indice de Potentialité Ecologique)  évaluent les enjeux patrimoniaux, la fonctionnalité écologique et la diversité des espèces et des habitats.

Les objectifs de l’Indice de Qualité Ecologique

Les objectifs de cet indice de qualité écologique sont de fournir une vision globale des problématiques sur le site, en les mettant en perspective avec le contexte local. Il sert également à mettre en avant des pistes d’actions pour conserver ou améliorer la biodiversité. Pour finir, il permet de réaliser un suivi dans le temps afin de juger de l’efficacité des mesures mises en place en faveur de la biodiversité.

La mise en oeuvre de L’IQE

L’IQE se base sur un inventaire naturaliste de 6 jours de terrain au printemps et en été qui doit être réalisé par des écologues confirmés.

Ces inventaires visent à caractériser :

  • la patrimonialité du site : observe-t-on des espèces ou des habitats, rares, menacées ?
  • la fonctionnalité du site : s’inscrit-il de manière cohérente dans le paysage, peut-il participer au déplacement des espèces ?
  • la diversité : les habitats sont-ils variés et en bon état de conservation, trouve-t-on des micro-habitats favorables à l’accueil de la faune ?

Les résultats sont restitués dans un rapport d’expertise qui contient :

  • les résultats détaillés des inventaires ;
  • des représentations graphiques de ces résultats, notamment sous la forme d’un radar synthétique ;
  • des préconisations d’aménagement et de gestion pour préserver et favoriser la biodiversité selon un plan d’action concerté avec la maîtrise d’ouvrage.

L’IQE est utilisé dans des contextes variés : sites industriels, carrières, golfs, espaces naturels, etc.

 Les interventions de Dervenn 

Dervenn intervient sur plusieurs sites dont une carrière IMERYS à Loqueffret (29) et sur le site de Gueltas (56) pour Suez. 

Des inventaires faune/flore ont été réalisés sur ces deux sites. Par exemple, sur le site de Gueltas nous avons trouvé des habitats diversifiés du fait des activités humaines, une rapide recolonisation du milieu par des espèces végétales locales profitant à de nombreuses espèces animales, notamment des oiseaux :

  • Linotte mélodieuse (protégée, vulnérable en France)
  • Tarier pâtre (protégé, quasi-menacé en France)

Linotte mélodieuseTarier pâtre

 

 

 

 

 

 

 

 

L’étanchéité des stocks de déchets et la bonne gestion de l’eau qui est aussi de bonne qualité dans les bassins permet la présence d’espèces aquatiques parfois rares et menacées

  • Potamot noueux (non protégé, quasi-menacé en Bretagne)
  • Crapaud épineux (protégé, non menacé)
  • Triton marbré (protégé, quasi-menacé en France)

Potamot noueuxCrapaud épineux

 

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux pour connaître toutes nos actualités ! FacebookLinkedIn, Twitter et Youtube.
Retrouvez tous nos articles sur notre site dervenn.com. Avez-vous lu notre dernier article sur les différents labels de certification de biodiversité ?